Une image réelle mais pas représentative de la réalité

Mon interview avec Ouest France au sujet d’une photo qui est devenu virale sur les réseaux sociaux. Une image réelle qui parle de la réalité qu’une partie importante des iranienne s’y oppose, mais qui n’est pas liée aux émeutes répandu dans le pays :

« L’image est plus sexy pour les réseaux et les médias [occidentaux]. Mais elle ne correspond pas à la réalité actuelle. Peu de femmes sont dans les manifestations… »

 

C’est la première fois qu’autant de villes d’Iran sont touchées par un tel mouvement depuis 2009, lorsque la contestation contre la réélection de l’ex-président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad avait été violemment réprimée.

« Aujourd’hui [au cours des éventements de fin d’année 2017], ce sont les classes défavorisées d’Iran qui manifestent contre la faiblesse de l’économie, le chômage et la corruption. Un écart de plus en plus important se creuse entre les plus riches et les plus pauvres. »

In this article

Join the Conversation